Niagara Falls - AVE Canada eTA

4 des plus beaux paysages naturels du Canada

Le Canada est célèbre pour l’immense richesse de ses paysages naturels, la densité inégalable de ses forêts (10 % des forêts du monde se trouvent sur le sol canadien), ainsi que pour ses prodigieuses réserves naturelles, trésor national que les Canadiens ont toutes les raisons d’apprécier et de soigner. Voici une sélection de quatre de ces richesses, qui ne représentent pas l’ensemble, ni la grandeur de tout ce que la nature canadienne peut offrir à vos yeux, mais qui vous donneront sans aucun doute une folle envie de faire vos valises pour visiter le Canada, et donc de faire votre demande d’AVE en ligne !

Le Grand Canyon de la réserve de Nahanni

Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1978, la réserve de Nahanni abrite la rivière du même nom, Nahanni, les impressionnantes Chutes Virginia (deux fois plus hautes que celles du Niagara du haut de leurs 92 mètres), des zones de toundra alpine, d’épaisses forêts de sapins, et un jaillissement de thermes naturels sulfureux.

Il s’agit certainement du site naturel canadien le plus difficile d’accès, le tourisme y est donc assez restreint. La réserve canadienne de Nahanni ne se visite que par voie aérienne, en canoë ou en radeau.

Le lac Osoyoos, sublime lac tacheté

Situé en Colombie-Britannique, l’endroit semble presque extraterrestre, d’une beauté irréelle digne d’une série de science-fiction. Le paysage du fond du lac Osoyoos, surnommé lac tacheté (Spotted Lake en anglais), est dessiné de bassins ou de flaques circulaires aux couleurs changeantes en fonction des saisons et de la composition du sol.

Des sels, du titane, des cristaux de sulfate de calcium et d’autres minéraux se concentrent en formant le pourtour de chaque bassin. Submergés quand l’eau du lac est haute, les bassins apparaissent à l’air libre quand il fait chaud et que l’eau s’évapore, justifiant le nom de lac tacheté.

La baie de Fundy, ou la baie des marées géantes

La baie de Fundy, bras de mer situé entre les provinces du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Ecosse, est le lieu où les marées sont les plus hautes du monde affirment certains, d’où son surnom de baie des marées géantes. Deux fois par jour, la marée montante apporte jusqu’à 100 milliards de tonnes d’eau, puis les reprend par deux fois, ce qui offre aux chanceux qui peuvent y assister un spectacle à peine croyable qui laisse même un port « sans eau » à certains moments.

Le déplacement de telles masses d’eau creuse dans les falaises des formes extraordinaires faites de roches volcaniques et de grès rouge semé de fossiles, qui servent de point de départ à toutes sortes d’activités sportives.

Le parc national du Gros-Morne

Inscrit lui aussi au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, en 1987 cette fois, le parc naturel du Gros-Morne est situé sur la côte de Terre-Neuve. Ce parc national canadien montre par endroits un affleurement de la croûte océanique et des roches du manteau terrestre causé par la dérive des plaques continentales.

Du fait de l’érosion et des dernières glaciations, on observe dans un même paysage des plaines côtières, des plateaux alpins, de magnifiques fjords, des vallées glaciaires, des pitons escarpés, des lacs vierges et des cascades naturelles, tous réunis dans un parc naturel unique, et qui font de ce lieu un paradis.

DEMANDE D’AVE

top