arrivée au Canada - AVE Canada eTA

Quel budget prévoir pour s’installer au Canada ?

Le Canada est un endroit qui fait rêver, avec le Québec bien sûr pour les francophones, mais pas seulement. Dynamique et accueillant, le Canada offre des opportunités de vie à qui aime entreprendre. Une fois votre AVE (autorisation de voyage électronique) obtenue, puis votre permis de travail (compter 110 euros pour le demander) et, si vous allez au Québec, le certificat d’acceptation du Québec (80 euros) obtenus, le départ est possible pour la grande aventure.

Oui mais, au quotidien, combien ça coûte de vivre au Canada ?

Le Dollar canadien, les taxes et la santé, à quoi faut-il faire attention ?

Le dollar canadien équivaut à 0,65 euros en moyenne en 2016. Le coût de la vie quotidienne est certes inférieur à celui de la France mais il peut être variable d’une ville à l’autre.

Cependant au quotidien une chose risque de vous surprendre : les prix sont indiqués hors taxe, il faut donc systématiquement penser à ajouter entre 10 et 15% aux prix indiqués. Autre fait important, les pourboires ne sont jamais compris, par contre si vous avez le malheur de l’oublier, le serveur sera non seulement vexé mais le réclamera.

Le système d’imposition sur le revenu s’effectue directement sur votre salaire qui est prélevé par l’employeur. Les frais de santé sont couverts de différentes façons : Assurance Maladie publique pour les résidents permanents, pour les autres, prévoir une assurance privée à contracter sur place dans les premiers jours, d’un coût moyen de 650 euros. Pour les résidents français au Québec la couverture est possible pour les affiliés à la Sécurité Sociale à condition d’avoir préalablement rempli les formulaires SE-401-Q-106 et SE-401-Q-102 en France.

Se loger au Canada, est-ce si cher que ça ?

Selon l’endroit où vous vivrez, prévoyez une certaine disparité, la palme des loyers les plus élevés revenant à Vancouver et Toronto. On peut néanmoins vivre sans se ruiner. En colocation comptez environ 150 euros/ mois, en studio 450 et pour un trois pièces, envisagez une fourchette de 500 à 1000 euros en banlieue et de 750 à 1800 euros en zones résidentielles. Les charges s’élèvent à 8%. Quoiqu’il advienne il est prudent de se renseigner sur les coûts réels d’une ville à l’autre, voire des possibilités de vie hors centre-ville, car les écarts sont réels et peuvent changer votre quotidien de façon radicale.

Et la voiture au Canada ?

N’envisagez même pas de vous passer de voiture, pour des raisons de distance et de logement c’est une quasi obligation. Le Canada, c’est bête à dire mais c’est grand, même au quotidien et faire ses courses « au coin de la rue » est une rareté sur laquelle vous ne pourrez que rarement compter.

Outre le véhicule lui-même, l’assurance est obligatoire. Son prix est, comme en France, variable selon les antécédents du conducteur et l’usage du véhicule. Par exemple, il faut quand même envisager 1500 dollars canadiens de frais par an, voire plus. Sinon il y a l’autobus (environ 2,50 dollars) …

Le coût de la vie au Canada

En moyenne le coût de la vie au Canada est moins élevé qu’en France. Pour ce qui est importé (le fromage par exemple) prévoyez de casser votre tirelire ! En revanche un restaurant vous coûtera entre 10 et 25 dollars seulement. Tout étant indiqué hors taxe, prenez le temps de vous habituer à la gymnastique cérébrale d’un petit calcul et tout se passera bien.

Le Canada au jour le jour, c’est combien ?

Vous avez sûrement déjà affiné votre calcul selon votre cas mais en général on peut envisager une fourchette comprise entre 1000 et 2500 euros par mois selon les villes pour une personne seule. Il est presque trois fois moins cher de vivre à Moncton qu’à Vancouver et la vie à Montréal se situera autour de 1900 euros mensuels, là encore pour un célibataire.

DEMANDE D’AVE

top