Informations générales sur les procédures de voyage au Canada

Qu’est-ce que l’AVE Canada ?

L’AVE Canada (Autorisation de voyage électronique) est un système automatisé qui permet aux autorités canadiennes de vérifier l’aptitude des passagers de voyager légalement au Canada et si ce voyage comporte des risques pour la sécurité nationale.

Comment fonctionne l’obtention de l’AVE Canada ?

Si vous vous préparez pour un voyage au Canada et que vous êtes citoyen de l’un des 52 pays exemptés de visa, vous devez demander une autorisation de voyage électronique (AVE) avant votre voyage.

 

Le visa canadien AVE offre la possibilité de demander une autorisation de voyage en ligne sans avoir à obtenir un visa auprès d’une ambassade canadienne. Ceux qui obtiennent l’autorisation pourront rester jusqu’à 180 jours.

 

Si vous planifiez un voyage au Canada, vous devez obtenir les permis obligatoires. Dans certaines circonstances, cela signifie que vous devez demander un visa. D’autre part, si vous êtes ressortissant d’un des pays exemptés de visa (programme d’exemption de visa du Canada), en utilisant le système d’autorisation de voyage électronique (Electronic System for Travel Authorization, eTA), la procédure pourrait être plus simple et plus rapide.

 

La liste dans son ensemble donne la possibilité aux citoyens de 52 pays d’obtenir le permis nécessaire directement auprès du Département canadien de l’immigration, sans avoir à obtenir un visa.

 

Si votre pays est inclus dans le programme canadien, que vous n’avez donc pas besoin d’un visa, et que vous avez un passeport valide, il suffit de remplir le formulaire de demande pour l’AVE. Si le formulaire est approuvé, vous pouvez voyager et visiter le Canada librement pendant une période maximale de 180 jours.

 

Pourquoi les autorités canadiennes ont-elles introduit l’AVE ?

Le gouvernement canadien a récemment mis en place un plan d’autorisation électronique pour effectuer un contrôle préalable des personnes souhaitant se rendre au Canada à partir de pays qui ne nécessitent pas de visa.

 

Avant l’arrivée du programme AVE, les voyageurs arrivaient à la frontière canadienne sans avoir la certitude de remplir les conditions requises pour entrer dans le pays. Avec l’AVE, les autorités canadiennes sont désormais en mesure de vérifier à l’avance les personnes voyageant au Canada pour s’assurer qu’elles respectent les exigences légales. De plus, la compagnie aérienne vérifiera auprès des autorités canadiennes la validité de l’AVE par le biais des systèmes IAPI, API et PNR.

 

 

L’autorisation AVE permet aux voyageurs en provenance de pays sans visa d’en faire la demande directement en ligne. Avec une connexion Internet, vous pouvez faire votre demande facilement depuis votre domicile sans avoir à demander un visa traditionnel à l’ambassade du Canada.

 

Le système AVE est fait sur mesure pour ceux qui planifient un voyage au Canada, pour affaires ou vacances touristiques de 180 jours ou moins.

L’AVE contient des questions pour recueillir des informations sur le voyageur : détails de son passeport, adresse, emploi et autres données.

 

Afin d’obtenir votre AVE, vous devez être citoyen de l’un des 52 pays sans visa, vous devez arriver par avion et disposer de disponibilités financières pour couvrir les frais de votre séjour dans le pays.

 

L’exemple de Caroline

Caroline est une citoyenne britannique, elle fait donc partie d’un des pays sans visa requis pour le Canada et est donc éligible pour l’AVE. Elle travaille à Liverpool en tant que programmeur de logiciels et a l’intention de visiter Toronto la semaine prochaine pour assister à une foire commerciale majeure sur les programmes informatiques. Alors qu’elle se prépare pour le voyage, dans le confort de son canapé avec sa tablette, Caroline reçoit son autorisation AVE pour pouvoir voyager librement au Canada. Tout ce dont elle avait besoin pour remplir le formulaire en ligne étaient sa carte de crédit et son passeport. Après avoir rempli sa demande et complété le paiement, l’autorisation en ligne de Caroline lui a été envoyée par email à l’adresse indiquée dans son formulaire.

 

 

L’exemple de Pavel

Pour son 40ème anniversaire, Pavel a prévu un voyage au Canada en recherche d’aventures. Passionné de randonnée et d’escalade libre, il a déjà visité le Canada trois fois ces dernières années pour explorer la nature sauvage caractéristique du pays. En tant que citoyen polonais – un pays sans visa pour le Canada – Pavel est éligible pour une AVE. Pour ses voyages précédents, il a toujours dû demander un visa à l’ambassade du Canada à Varsovie. Des années se sont écoulées depuis que le Canada a aboli les visas pour les citoyens polonais et Pavel est maintenant agréablement surpris que, au lieu des procédures habituelles, il puisse faire une demande en ligne pour une autorisation électronique pour le Canada.

Il est satisfait de la simplicité de la procédure de demande d’autorisation et de la rapidité avec laquelle le document à remplir lui a été remis. Avec son ordinateur, son passeport et sa carte de crédit, il a rapidement terminé toute la procédure en quelques minutes. Compte tenu de la simplicité de l’ensemble du processus, Pavel a l’intention de visiter le Canada à l’avenir, en raison de sa nature unique et pour pouvoir faire de l’escalade sur les magnifiques montagnes rocheuses du Canada.

 

Avec une autorisation du Canada, suis-je sûr de pouvoir entrer dans le pays ?

 

 

Un visa AVE ne garantit pas l’entrée dans le pays. Une AVE permet à un ressortissant étranger de voyager au Canada. À l’arrivée au Canada, un fonctionnaire de l’ASFC autorisera ou refusera l’entrée dans le pays.

 

 

Quelles sont les conditions requises pour demander une AVE ?

Pour faire une demande pour une AVE, il est nécessaire de :

  • être ressortissant de l’un des 52 pays participant au programme d’exemption de visa du Canada ;
  • entreprendre un voyage au Canada pour des activités touristiques, ou pour travail d’une durée inférieure à 180 jours ;
  • disposer d’un passeport en cours de validité ;
  • disposer de fonds suffisants pour la durée complète du voyage ;
  • avoir un casier judiciaire vierge et ne pas avoir d’antécédents de violation des lois sur l’immigration ;
  • être en bonne santé ;
  • être en mesure de démontrer des liens solides avec votre pays d’origine, tels que le travail, le logement ou la disponibilité financière.

Qui a besoin d’une AVE pour entrer au Canada ?

Toutes les personnes qui voyagent en avion vers le Canada et qui sont ressortissants d’un des 52 pays exemptés de visa doivent demander une AVE avant de voyager. Une AVE approuvée est obligatoire pour tous les passagers, y compris les enfants. Si vous souhaitez visiter le Canada en voiture, vous devrez y accéder par l’un des points d’accès désignés le long de la frontière avec les États-Unis. Il n’est pas nécessaire de faire une demande pour une AVE du Canada.

 

Les ressortissants de pays n’appartenant pas au programme d’exemption de visa canadien doivent demander un visa directement à l’ambassade ou au consulat.

Quelles sont les origines du visa canadien ?

Depuis de nombreuses années maintenant, le Canada a sa propre politique en matière de visas, exemptant un groupe de pays sélectionnés d’avoir un visa avant de voyager sur le territoire.

Le Canada est très attentif aux personnes qui entrent sur son territoire, et il est actif dans l’identification des personnes qui restent après la date d’expiration du visa, qui font une demande d’asile, et qui sont impliqués dans des questions de sécurité nationale. Ces facteurs contribuent à déterminer si une nation est incluse ou pas dans la liste des exemptés de visa.

En 2013, le gouvernement canadien a annoncé qu’il allait bientôt mettre en place un système d’autorisation de voyage électronique, similaire à celui mis en place en 2009 par les États-Unis.

Le but de l’autorisation de voyage électronique (AVE) est d’effectuer un contrôle préliminaire des passagers en provenance de pays exemptés de visa, afin de déterminer si la personne en question répond aux critères nécessaires pour entrer sur le territoire canadien.

Quels sont les pays exemptés du visa canadien AVE ?

Les pays ou territoires suivants font partie du programme d’exemption de visa et doivent donc demander une AVE :

Andorre

Australie

Autriche

Bahamas

Belgique

Brunei

Bulgarie

Chili 

Chypre

 Corée du Sud

Croatie

Danemark

Émirats Arabes Unis

Estonie

Finlande

France

Allemagne

Grèce

Hong Kong

Islande

Irlande

Îles Salomon

Israël

Italie

Japon

Lettonie

Liechtenstein

Lituanie

Luxembourg

Malte

Mexique

Monaco

Pays-Bas 

Nouvelle-Zélande

 Norvège

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Pologne

Portugal

République tchèque

Roumanie

Royaume-Uni

Samoa

Saint-Marin

Singapour 

Slovaquie

 Slovénie

Espagne

Suède

Suisse

Taïwan

Territoires d’outre-mer britanniques :

Anguille

Bermudes

Gibraltar 

Isola Pitcairn

 Îles Vierges britanniques

Îles Caïmans

Îles Malouines

Îles Turks et Caïques

Montserrat

Sainte-Hélène

Les États-Unis d’Amérique sont exemptés de visa et aucune AVE n’est requis pour voyager au Canada.

Faut-il un visa AVE pour faire escale au Canada ?

L’exemple de Gerhard et Angela : en voyage de l’Allemagne au Mexique

Gerhard et Angela sont un couple de surfeurs allemands qui aiment le Mexique. Après avoir passé beaucoup de temps à planifier leur voyage, le mois prochain, ils embarqueront enfin dans l’avion qui les emmènera sur la côte Pacifique du Mexique.

Leur voyage comprend une escale à Toronto et ils continueront ensuite leur trajet pour Mexico

Bien que Gerhard et Angela aient une escale courte uniquement pour changer de vol, à leur arrivée au Canada, ils devront passer par les contrôles aux frontières canadiennes et devront donc se munir d’une AVE.

Après avoir envoyé un e-mail, notre équipe d’assistance clientèle leur a confirmé que, avant de pouvoir embarquer dans l’avion pour Toronto, ils devront se munir d’une AVE.

 

L’exemple de Gloria : Mexico à Londres

Gloria est une citoyenne mexicaine qui voyagera de Mexico à Londres cet été pour rendre visite à sa fille, étudiante à la London School of Economics. Elle a réussi à trouver un billet à un très bon prix avec Air Canada. C’est pourquoi, au lieu de prendre un vol direct pour Londres, elle fera une courte escale à Montréal.

Bien qu’il s’agisse d’une escale de courte durée, elle devra passer par les contrôles aux frontières au Canada et devra donc vous munir d’une AVE pour le Canada avant d’entreprendre votre voyage. Après nous avoir contactés, notre équipe de service clientèle a confirmé qu’elle avait bien besoin d’une AVE.

Quelle est la procédure de délivrance d’une AVE ?

Le processus d’obtention d’une AVE pour le Canada voit les futurs passagers fournir des informations personnelles et de base sur un formulaire en ligne.

Le formulaire présente les champs suivants :

  • les informations personnelles des passagers, telles que leur adresse et leur numéro de téléphone ;
  • les détails de passeport, le numéro, la date de délivrance et la date d’expiration ;
  • informations sur le lieu de travail et l’employeur du passager ;
  • une adresse e-mail valide ;
  • une carte de crédit ou de débit pour effectuer le paiement.

Une fois que le formulaire AVE a été rempli correctement et que le paiement a été effectué, nos équipes examineront attentivement les informations saisies en recherchant les erreurs et les éventuelles négligences.

Nous avons examiné des milliers de demandes, acquérant une expérience considérable qui permet de détecter rapidement des erreurs qui pourraient entraîner des retards ou même le refus d’une AVE. Une fois analysé, le module suit les procédures normales et le status de la demande est constamment suivi.

Nous vous contacterons dès que votre demande a été acceptée, en vous envoyant le document de confirmation par e-mail.

Une fois reçu, vous devez l’imprimer et la conserver avec votre passeport, billet et autres documents nécessaires à l’embarquement. La procédure entière vous prendra quelques minutes et vous serez prêt pour le voyage, munis de votre AVE pour le Canada !

Informations spécifiques sur les procédures AVE

Que faire en cas de refus d’un visa AVE du Canada ?

Bien que nous ne puissions pas être sûrs des raisons pour lesquelles une demande d’AVE a été rejetée, nous pouvons, par expérience, énumérer un certain nombre de circonstances liées au refus de la délivrance :

  • un passeport présumé perdu ou volé a été fourni ;
  • ne pas avoir précédemment quitté le pays après l’expiration du visa ;
  • le refus de l’AVE ou d’un visa antérieur ;
  • participation à des activités non autorisées au cours d’un séjour précédent ;
  • un accès précédemment refusé au territoire canadien ;
  • liens avec des associations criminelles ou terroristes.

Notre agence est spécialisée dans l’analyse des demandes et nous vous signalerons les erreurs et les négligences qui arrivent souvent.

Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider à obtenir votre visa canadien électronique le plus rapidement possible. Le cas échéant, vous serez remboursé de tous vos frais.

De plus, vous pouvez toujours demander un visa traditionnel auprès d’un bureau canadien de traitement des visas proche de chez vous.

Pendant combien de temps une AVE est-il valable ?

Votre autorisation d’AVE sera valable pour une période de cinq ans à compter de la date d’émission. Si votre passeport expire ou subit des modifications au cours de cette période, vous devrez demander l’émission d’un nouveau visa électronique avec les données du nouveau passeport.

Avec une AVE, tous les voyages effectués dans les six mois suivant la date d’émission sont généralement couverts. À l’issue de cette période, le dernier voyage possible à effectuer est fixé par l’agent d’immigration présent au point d’entrée.

Quitter le Canada pour entrer aux États-Unis et rentrer ensuite au Canada n’effacera pas la période de six mois à votre disposition avec une AVE.

Les agents d’immigration canadiens sont formés pour repérer les passagers qui se sont rendus au Canada en tant que simples visiteurs, mais qui ont comme raison unique de leur voyage des questions de travail, d’étude, etc.

Quelle est la validité d’une AVE pour voyager au Canada ?

Une AVE est suffisante pour les voyages d’affaires et de loisirs au Canada. Avec celle-ci, vous pouvez voyager au Canada pour :

  • Tourisme ;
  • Vacances ;
  • Visites d’amis et/ou de parents ;
  • Soins médicaux ;
  • Présence à des événements sociaux, des confréries, des associations bénévoles, etc. ;
  • Participation à des événements (amateurs) musicaux, sportifs et à tout événement ou concours dont la présence n’est pas rémunérée ;
  • Réunions avec des partenaires commerciaux et réunions d’affaires ;
  • Participation à des conférences de caractère scientifique, éducatif, professionnel ou commercial ;
  • Des cours de formation de courte durée pour lesquels aucune rémunération n’est prévue, à l’exception du remboursement des frais de voyage ;
  • Négociations et négociations commerciales pour l’établissement de contrats.

Si au contraire vous voyagez pour l’une des raisons suivantes, vous devez demander un visa à l’ambassade ou au consulat du Canada :

  • études (crédits scolaires) ;
  • travail ;
  • travail de journaliste étranger, de presse, de film, de radio ou d’autres médias ;
  • expatriation.

 

Comment fonctionne l’AVE pour les enfants ?

L’autorisation de voyage est également requise pour les enfants voyageant par avion au Canada. Les enfants doivent être munis d’un passeport pour pouvoir demander l’AVE.

L’exemple de Sabrina

Sabrina vit à Berlin avec son mari et leurs trois enfants de 9, 5, et 1 an. La famille a décidé de passer leurs vacances d’hiver en Ontario. Bien que tous les cinq appartiennent à la même famille et que les trois enfants soient mineurs ou très jeunes, chacun d’eux aura besoin d’une autorisation pour les deux semaines de séjour au Canada.

Informations supplémentaires sur les pays exemptés de visa

Depuis 2017, 52 pays sont exemptés de l’obligation de demander un visa pour de courts voyages au Canada. Les citoyens de ces pays peuvent demander un visa parce qu’ils sont considérés comme développés, stables, ont un revenu par habitant élevé et ne sont pas en danger au Canada.

Immigrants illégaux et demandeurs d’asile

Pour être inclus dans la liste des pays exemptés de visa pour le Canada, et donc être éligible pour une AVE, le pourcentage de passagers qui restent au Canada au-delà de la limite d’expiration du visa doit être très faible. De même, le nombre de demandeurs d’asile en provenance de pays exemptés de visa doit être très limité, faute de quoi les autorités canadiennes pourraient réintroduire l’usage du visa.

 

Application des lois et sécurité

Toutes les nations qui sont éligibles pour entrer au Canada sans visa, et donc éligibles pour une AVE, doivent avoir des démocraties solides avec un système législatif solide et fiable. Tous les pays qui ne sont pas soumis à l’obligation de visa pour des voyages vers le Canada sont tenus de coopérer activement avec les autorités canadiennes dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme.

Comment demander une autorisation AVE pour le Canada ?

Quand est-il recommandé de remplir le formulaire AVE ?

Malgré la possibilité d’utiliser nos services accélérés en cas de nécessité extrême, il est fortement recommandé de remplir le formulaire d’AVE au moins trois jours (72 heures) avant le départ. Si vous hésitez sur le résultat de votre demande, nous vous conseillons de remplir le formulaire au moins 15 à 20 jours avant la date de votre départ, de sorte que si vous n’avez pas d’AVE, vous aurez quand même assez de temps pour demander un visa de touriste.

Quels sont les résultats possibles d’une demande d’AVE ?

Après avoir envoyé le formulaire AVE, nos agents examineront toutes vos données et vous tiendront informé de l’avancement du dossier. Nous vous indiquerons l’un des trois résultats possibles par e-mail une fois que vous aurez finalisé l’analyse de votre demande.

  • autorisation approuvée : vous êtes autorisé à voyager au Canada en utilisant le programme d’exemption de visa AVE.
  • autorisation refusée : vous n’êtes pas autorisé à voyager au Canada en utilisant le programme d’exemption de visa, vous recevrez donc un remboursement total. Dans des cas comme celui-ci, il est conseillé de se rendre à l’ambassade ou au consulat et de demander un visa de touriste.
  • en attente : d’autres contrôles concernant votre demande sont nécessaires. Le status « en attente » se produit habituellement lorsque le système automatique ne parvient pas à déterminer le succès de la demande, mais en même temps ne signifie pas qu’elle a été refusée. Les demandes d’AVE peuvent rester typiquement « en attente » pendant un maximum de 72 heures. Dans ce délai, une décision finale vous sera communiquée.

Le formulaire de demande d’AVE en ligne est simple à remplir et intuitif, mais si les informations saisies ne sont pas exactes, la demande peut être rejetée.

Le formulaire doit être rempli correctement, sans laisser de champ vide. Un de nos experts ayant une connaissance approfondie des mécanismes des AVE contrôlera les informations saisies pour assurer la plus grande probabilité de délivrance.

Si le formulaire révèle des erreurs, des champs non remplis ou des oublis, nous vous contacterons immédiatement pour résoudre le problème avant de poursuivre la procédure normale.

Votre succès est aussi le nôtre, c’est pourquoi nos clients ont le taux d’approbation le plus élevé dans l’industrie.

J’ai plus d’un passeport, comment dois-je demander une AVE ?

Le formulaire de demande d’AVE nécessite les données d’un seul passeport. Si vous avez plusieurs passeports de pays éligibles par AVE, vous devrez choisir un passeport à utiliser pour votre voyage au Canada.

Le passeport que vous utiliserez pour remplir le formulaire devra être le même que celui qui sera utilisé lors du voyage au Canada.

Dans le cas où le passeport pour lequel une AVE a été délivré doit être renouvelé ou remplacé avant le voyage, vous devrez remplir le formulaire pour une nouvelle AVE, en utilisant les données du nouveau passeport.

Comment utiliser votre AVE ?

Quand l’AVE doit-il être utilisée ?

Une fois autorisé à voyager avec une AVE en utilisant nos services, vous pourriez vous poser la question : comment et quand dois-je utiliser mon AVE pendant le voyage ?

Le premier point de contrôle de votre AVE sera à l’enregistrement de votre vol pour le Canada. Ici, vous serez invité à montrer votre AVE.

La compagnie aérienne en question ne recevra pas de détails sur votre formulaire d’AVE. Au contraire, elle aura une confirmation sur le statut de la demande de celui-ci. La confirmation de l’autorisation est nécessaire avant que la carte d’embarquement puisse être délivrée.

Nous vous conseillons d’avoir à portée de main la confirmation de votre AVE.

Ai-je besoin d’un visa pour faire escale à Toronto ?

Si le Canada n’est pas votre destination finale et ne doit être qu’une escale intermédiaire de votre voyage, vous devez avoir une AVE pour le Canada.

Même si le Canada n’est qu’une escale, vous devez faire une demande d’autorisation de voyage selon la procédure d’AVE.

Par exemple, pour un voyage du Royaume-Uni au Mexique via l’aéroport Pearson de Toronto, une AVE valide est requis.

Dans le formulaire AVE, nous avons inséré un champ pour indiquer des situations de ce type. Si votre voyage vers un autre pays a une escale au Canada, vous devrez choisir l’option « oui ».

Comment puis-je voyager au Canada en voiture lors d’une visite aux États-Unis ?

Si vous entrez sur le territoire canadien en traversant la frontière avec les États-Unis d’Amérique et que vous êtes citoyen de l’un des 52 pays exemptés de visa, vous n’êtes pas obligé de faire une demande d’AVE.

Si vous voyagez par avion des États-Unis au Canada, vous devez demander une AVE (les Américains ne doivent pas faire cette demande pour entrer au Canada, même s’ils voyagent par avion).

Peut-on faire plusieurs voyages avec une AVE ?

Avec une AVE, tous les voyages effectués dans les six mois suivant la date d’émission sont généralement couverts. À l’issue de cette période, le dernier voyage possible à effectuer est fixé par l’agent d’immigration présent au point d’entrée.

Quitter le Canada pour entrer aux États-Unis et rentrer ensuite au Canada n’effacera pas la période de six mois à votre disposition avec une AVE.

Les agents d’immigration canadiens sont formés pour repérer les passagers qui se sont rendus au Canada en tant que simples visiteurs, mais qui ont comme raison unique de leur voyage des questions de travail, d’étude, etc.

Je suis déjà au Canada, puis-je changer mon AVE en visa ?

Une fois sur le territoire canadien, vous ne pouvez pas changer votre statut d’immigration.

Si vous souhaitez rester au Canada pour des raisons professionnelles, d’études, de mariage ou autres, vous devez quitter le pays et demander un visa spécifique auprès d’une ambassade canadienne, d’un consulat canadien ou d’un centre de traitement des visas.

Quand dois-je quitter le Canada avec une AVE ?

Vous devez vous assurer de quitter le Canada avant l’expiration de votre permis de séjour. Si un séjour de six mois vous a été accordé, vous devrez quitter le Canada dans le délai imparti pour éviter le risque de voir une nouvelle AVE refusée à l’avenir.

Que se passe-t-il quand la limite maximale de six mois est dépassée avec une AVE ?

Si vous restez au Canada au-delà des 6 mois prévus par le programme AVE et que votre séjour n’a pas été prolongé par le département canadien de la Citoyenneté et de l’Immigration (uniquement en cas d’urgence), votre autorisation expirera et vous ne pourrez plus bénéficier du programme AVE pour vos futurs voyages.

Par conséquent, pour les futurs voyages au Canada, vous devrez demander un visa et les chances que celui-ci soit refusé seront élevées.

L’exemple de Paul

Si vous souhaitez rester au-delà de la durée maximale de séjour autorisée (6 mois), vous devez demander une prolongation au moins 30 jours avant l’expiration de l’AVE. Si vous souhaitez rester plus longtemps, nous vous recommandons fortement de demander une prolongation de séjour.

Que faire si l’AVE expire pendant mon séjour au Canada ?

Il n’est pas nécessaire de demander une nouvelle AVE si celle-ci n’a pas expiré lors de votre entrée au Canada. La date limite d’AVE après l’entrée dans le pays est acceptable, mais pour des voyages futurs, il vous en faudra une nouvelle. Votre passeport doit être valide pendant toute la durée de votre séjour au Canada.

Notez que la plupart des visiteurs ont droit à un séjour de six mois à compter du jour de leur entrée au Canada. Toutefois, c’est l’agent chargé des services aux frontières d’entrée au Canada qui déterminera le temps de séjour effectif. Si l’officier autorise un séjour d’une durée inférieure à six mois, votre passeport vous indiquera la date à laquelle vous devrez quitter le pays.

Si vous souhaitez rester plus longtemps que la durée de séjour autorisée, vous devrez demander une prolongation au moins 30 jours avant la limite maximale de séjour.

L’exemple de Thelma

Thelma a 25 ans et est de nationalité irlandaise. Il y a environ 3 ans, elle a prolongé son séjour à Toronto de plusieurs mois. En effet, après être tombée amoureuse de la ville, Thelma a commencé un travail de barman dans un Pub irlandais et est restée à Toronto pendant environ 10 mois avec une AVE.

Comme vous le savez, l’AVE permet un séjour maximum de 180 jours (6 mois) et ne prévoit pas la possibilité d’exercer une activité rémunérée sur une base mensuelle.

Il y a environ 4 mois, Thelma (de retour en Irlande), avec l’intention de rendre visite à quelques vieux amis de Toronto, a demandé une nouvelle AVE.

Comme on pouvait s’y attendre, le document de voyage lui a été refusé.

En effet, en dehors du fait que Thelma ait travaillé (les autorités d’immigration pourraient ne pas être au courant de cela), il est certain que le bureau canadien de l’immigration a enregistré la sortie du pays de Thelma, et a constaté la violation des lois d’immigration, En effet, elle est restée pendant dix mois au lieu des six maximums autorisés.

La seule option qui reste à Thelma est de s’adresser à l’ambassade canadienne la plus proche et de demander un visa de séjour, qui dans ce cas ne sera pas facile à obtenir.

Doutes sur les procédures d’utilisation de l’AVE pour le Canada

Y a-t-il un visa canadien AVE ?

On entend souvent utiliser l’expression « visa canadien AVE », qui pourrait désorienter et susciter des doutes. Une AVE est, en effet, très différente d’un visa sous différents points de vue. L’expression « visa AVE » pourrait donc vous confondre.

L’AVE est un document d’autorisation de voyage électronique (Electronic Travel Authorization) qui permet aux passagers de contourner le processus habituel de demande de visa auprès d’une ambassade ou d’un consulat.

Seuls les passagers en provenance de pays exemptés de visa sont éligibles pour faire une demande en ligne.

Pour plus d’informations, consultez la section Informations de notre site.

Contrairement à un visa, une AVE approuvée ne garantit pas l’entrée au Canada. Le fonctionnaire chargé de l’immigration au port d’entrée confirmera (ou pourrait dans certains cas refuser) le droit d’entrée dans le pays. Il déterminera également la durée maximale de votre séjour autorisé. Si cette période est inférieure à 6 mois, la date à laquelle vous devez quitter le Canada sera indiquée sur votre passeport.

 

Mon AVE est-elle toujours valable si mon passeport a expiré/changé ?

Si vous recevez un nouveau passeport, l’AVE que vous avez précédemment obtenu avec votre ancien passeport n’est plus valable. Chaque fois qu’un nouveau passeport est délivré, une nouvelle demande d’AVE doit être faite avec les données du nouveau passeport.

 

Que puis-je faire si on ma demande d’AVE est refusée ?

Nos spécialistes feront tout leur possible pour s’assurer que votre formulaire a été rempli correctement avant d’être traité, afin d’avoir le plus de chances de succès.

 

Une autorisation de voyage est rarement refusée, mais si le résultat de votre demande est sous le statut « Autorisation Refusée », votre meilleur choix serait d’obtenir un visa touristique pour le Canada auprès de l’un de ses consulats ou ambassades.

 

Il n’y a pas de procédure d’appel ou d’enregistrement supplémentaire pour un résultat négatif. Se voir une demande AVE refusée ne signifie pas que la demande de visa de touriste sera également rejetée.

 

Seulement si vos conditions personnelles ont changé, et donc les données présentes sur le formulaire AVE seront finalement différentes, vous pourrez faire une nouvelle demande, et peut-être recevoir une autorisation.

 

Il est important de savoir que renseigner des informations fausses sur une demande AVE pour obtenir une autorisation de voyage entraînera une inéligibilité permanente pour les futures demandes de voyage vers le Canada.

 

En cas de refus d’autorisation, pour quelque raison que ce soit, tous les frais vous seront remboursés. Contactez-nous par e-mail ou par chat si vous avez des doutes concernant l’AVE.

 

 

Pourquoi m’a-t-on refusé l’autorisation de voyager ?

Habituellement, les seules raisons pour lesquelles votre demande pourrait être rejetée sont :

 

  • vous ne répondez pas aux critères d’accès au programme AVE, pour une ou plusieurs raisons ;
  • vous constituez un risque pour la sécurité nationale canadienne.

 

Dois-je avoir une AVE si je vais au Canada en voiture ?

Non. Si vous entrez au Canada par l’un des points d’accès le long de la frontière avec les États-Unis et que vous êtes citoyen de l’un des 52 pays exemptés de visa, vous n’avez pas besoin d’une AVE pour entrer au Canada. Seuls les passagers voyageant en avion – même s’ils voyagent des États-Unis au Canada – doivent avoir une AVE.

 

Ai-je besoin d’une AVE pour aller au Canada en avion privé ?

Oui. Si vous arrivez au Canada par avion, vous devez demander une AVE avant votre voyage.

 

 

Ai-je besoin d’une AVE si je vais au Canada sur un bateau privé ?

Non. Ceux qui ont accès à la frontière terrestre ou par bateau depuis les États-Unis n’ont pas besoin de demander une AVE avant leur voyage.

 

Et si mon passeport arrive à expiration avant mon voyage au Canada ?

Nous vous conseillons d’avoir un passeport valide au moins six mois avant votre entrée au Canada, même si la validité du passeport pour la période de séjour n’est pas obligatoire. Être en possession d’un passeport valide pour six mois ou moins au moment de votre entrée au Canada pourrait vous poser problème.

 

Qu’arrive-t-il à mes informations personnelles quand je fais une demande d’AVE ?

Vos informations ne sont utilisées que pour déterminer si vous répondez aux critères du programme AVE ou si vous êtes dans la capacité de recevoir une AVE pour le Canada.

 

Après avoir accédé à la page de demande d’AVE avec vos informations, notre agence s’occupera de la destruction de vos informations personnelles dès que votre demande aura été traitée.

 

 

Le formulaire de demande d’autorisation AVE

Quelles sont les questions sur le formulaire AVE ?

Certaines des questions sur le formulaire AVE pourraient vous confondre. Vous trouverez ci-dessous une explication spécifique pour chaque question afin de vous aider à remplir le formulaire. Pour toute question, vous pouvez nous contacter par e-mail, par chat ou avec le formulaire présent sur notre site pour obtenir des réponses à vos questions.

 

Profession :

Ici, vous devrez choisir une catégorie de professions à travers le menu déroulant. Sélectionnez la catégorie qui correspond le mieux à vos compétences actuelles.

 

Vous devez indiquer l’adresse, le numéro de téléphone de votre employeur et depuis combien de temps vous travaillez avec votre employeur actuel.

 

Demandes antérieures rejetées :

Le formulaire vous demande si vous avez déjà été refusé au Canada.

 

Répondez honnêtement. Déclarer que vous n’avez jamais été rejeté alors que vous l’avez été peut conduire au rejet de la demande.

 

 

Casier judiciaire :

Les autorités canadiennes sont très strictes quand il s’agit de précédents avec la loi. Si vous avez été arrêté pour des délits mineurs, vous devrez tout expliquer.

 

L’arrestation pour conduite en état d’ivresse doit également être déclarée et expliquée en détail dans le formulaire. L’absence de déclaration d’arrestations antérieures peut entraîner le refus de votre AVE ou l’accès refusé une fois arrivé au Canada.

 

Information sanitaire :

Le formulaire AVE vous demandera si vous avez déjà été en contact étroit avec des personnes atteintes de tuberculose et si, pour le moment, vous recevez des soins médicaux pour des pathologies. Vous devrez indiquer explicitement sur le formulaire si vous avez déjà été en contact étroit avec quelqu’un atteint de tuberculose ou si vous recevez actuellement tout type de traitement médical pour toute pathologie.

 

L’absence de déclaration de ces conditions ou d’éventuels soupçons de l’agent de l’immigration que vous souffrez de pathologies médicales particulières pourrait entraîner une interdiction d’accès au Canada.

 

Il faut savoir que même si la demande d’âge est approuvée, cela ne garantit pas l’accès au Canada. L’octroi de l’autorisation finale est subordonné à la présence d’un agent de l’immigration lors de votre entrée au Canada.

 

 

Arrivé au Canada, un agent de l’immigration vous interviewera et vous devrez répondre à des questions à propos de :

 

  • vos liens économiques avec votre pays d’origine ;
  • vos activités professionnelles et/ou votre profession dans votre pays d’origine ;
  • votre possession ou non de biens immobiliers ;
  • votre état financier personnel pour faire face aux frais encourus pendant votre séjour au Canada ;
  • votre état de santé ;
  • votre intention d’adopter un comportement respectueux vis-à-vis de la loi ;
  • d’autres arguments qui devront convaincre l’officier de l’immigration de vos intentions de quitter le Canada à la fin de votre visite.

 

Peut-on corriger les erreurs éventuelles sur une demande AVE ?

Les demandeurs ne peuvent modifier les informations utilisées pour remplir le formulaire de demande d’AVE au moment de la demande. Par conséquent, il est fortement recommandé d’être très prudent lorsque vous remplissez le formulaire. Il faut être très prudent et vérifier les données personnelles et celles du passeport avec lesquelles vous voyagerez au Canada.

 

Nos spécialistes étudieront attentivement votre formulaire, à la recherche d’éventuelles erreurs. Certaines informations personnelles ne peuvent pas être vérifiées.

 

 

Si vous avez déjà envoyé votre formulaire et effectué le paiement avec notre service, pour ensuite découvrir que vous avez commis une erreur, il y a deux procédures que vous pouvez suivre en fonction du statut de la demande.

 

Si vous avez envoyé la demande, mais que vous n’avez pas encore reçu de réponse, il est fort probable que nous n’avons pas encore fini de l’analyser.

 

Contactez-nous immédiatement par chat en direct, par email, ou avec le formulaire présent sur notre site et l’un de nos spécialistes modifiera vos informations rapidement avant d’avoir traité entièrement le formulaire. Nous ferons de notre mieux pour vous remettre un formulaire correct avant la fin de la procédure.

 

Si nous avons terminé avec les procédures standard et que vous avez déjà reçu le résultat de votre demande, nous ne pouvons pas vous aider à corriger les informations envoyées.

 

Il y a trois méthodes pour nous contacter et nous demander de faire des changements sur les informations présentes sur le formulaire :

 

  1. répondre à l’email de confirmation que nous vous avons envoyé ;
  2. utiliser la section contactez-nous présente sur notre site ;
  3. utiliser notre chat.

 

 

Comment puis-je faire si je n’ai pas une connexion Internet ou les moyens de payer ?

Bien que le passager soit entièrement responsable de la véracité et de l’exactitude des données envoyées, une tierce personne peut remplir le formulaire AVE pour vous. Une tierce personne peut également effectuer le paiement au nom du passager.

 

Quels sont les caractères non acceptés sur une demande AVE ?

Le nom d’une personne peut contenir des caractères étrangers non acceptés dans les champs du formulaire.

 

Dans la partie inférieure de la page d’identification de votre passeport, où l’acquisition automatique des données est possible, vous pouvez trouver les caractères acceptés utilisables.

 

La zone du passeport réservée à l’acquisition automatique des données utilise des caractères universels qui sont acceptables et utilisables pour une demande d’AVE.

 

 

Que dois-je faire si mon passeport indique mon sexe comme « X » ?

Sélectionnez la catégorie « Autre » dans la section sexe.

 

Peut-il être difficile pour les porteurs du VIH d’obtenir une AVE ?

Les passagers infectés par le VIH peuvent voyager sans aucune restriction. Si vous prenez des médicaments ou si vous êtes traité pour le VIH, assurez-vous de le déclarer dans le formulaire.

 

Puis-je demander une AVE avec ma carte verte américaine ?

Si vous êtes citoyen d’un pays qui n’est pas exempt de visa pour le Canada, mais que vous êtes actuellement en possession d’une Green Card (USA), vous êtes donc éligible pour une AVE et vous n’avez pas à demander un visa touristique.

 

À la question « Êtes-vous un citoyen légal et permanent des États-Unis d’Amérique avec une carte verte valide (USA) ? » sélectionnez « Oui », saisissez le pays de votre choix et le numéro de la Green Card (États-Unis) en votre possession.

 

 

Comment mettre à jour les données du formulaire AVE après l’envoi ?

Dans certains cas, vos informations personnelles peuvent changer après que les procédures normales ont été menées.

 

Si vous nous avez transmis le formulaire AVE et que vous avez également effectué le paiement, contactez-nous immédiatement : si votre demande n’a pas encore été traitée, nous serons en mesure de la modifier.

 

Par contre, si votre demande et votre paiement ont déjà été traités, vous devrez faire une nouvelle demande avec les informations mises à jour.

 

Que dois-je faire si les données de mon passeport sont modifiées ?

 

Si les données de votre passeport changent (renouvellement, changement de nom, etc.), vous devez demander une nouvelle autorisation électronique de voyage.

 

 

​​Pourquoi le formulaire AVE demande-t-il des informations sur mon travail ?

L’approbation de votre AVE pour le Canada est également déterminée en tenant compte des informations sur votre emploi actuel.

 

Si vous êtes au chômage, assurez-vous de le déclarer dans la section des informations sur l’emploi.

 

Le fait d’être au chômage n’implique pas un refus certain de votre demande, mais vous devrez convaincre l’agent de l’immigration présent à votre arrivée que vous avez l’intention de retourner dans votre pays d’origine et que vous ne resterez pas au Canada à la recherche d’emplois irréguliers.

 

Et si je laisse un champ du formulaire vide ?

Tous les champs doivent être remplis. Si des informations erronées sont présentées, le temps nécessaire pour traiter la demande peut augmenter.

 

 

Les différences du visa canadien par rapport à l’AVE

Quelle est la différence entre le visa pour le Canada et une AVE?

 

L’autorisation de voyage électronique (AVE) permet aux ressortissants de 52 pays exemptés de visa de demander une autorisation directement en ligne pour voyager au Canada.

 

Les passagers en provenance de pays exemptés de visa ne doivent pas demander de visa à l’ambassade ou au consulat canadien, mais doivent faire une demande d’âge pour entrer au Canada.

 

Les passagers en provenance de pays qui ne sont pas exemptés de visa ne peuvent pas demander une AVE (à l’exclusion des ressortissants permanents aux États-Unis et munis d’une carte verte) et doivent demander un visa de touriste normal à l’ambassade ou au consulat canadien, ou dans un centre de traitement des visas.

 

J’ai déjà un visa canadien valide, que dois-je faire ?

Si vous êtes muni d’un visa, vous ne devez pas demander d’AVE, car le visa vous autorise déjà à voyager au Canada.

 

 

​​Que se passe-t-il si j’ai plus d’une AVE ?

L’autorisation la plus récente est la plus valide. Toutes les autorisations antérieures n’ont aucune valeur. Elles sont automatiquement annulées à la libération de la dernière.

 

Comment procéder en cas de refus d’une demande d’AVE ?

Si, dans le passé, vous avez demandé un visa pour le Canada et qu’il n’a pas été accepté, il est probable que votre AVE sera également refusée.

 

Si votre demande d’AVE a été acceptée après une précédente demande de visa rejeté, vous devrez quand même passer un entretien avec un agent de l’immigration à votre arrivée au Canada qui décidera de vous faire entrer dans le pays ou non.

 

Il est à noter que l’approbation d’une demande d’AVE ne garantit pas l’accès au Canada.

 

 

Peut-on demander une procédure accélérée pour une AVE après une demande rejetée ?

Il n’y a aucune garantie qu’il y ait des rendez-vous libres dans la journée avec une ambassade ou un consulat canadien. Nous vous recommandons de faire une demande d’AVE dès que vous savez que vous devez voyager au Canada.

 

 

L’AVE Canada et les agents d’immigration et des douanes de l’ASFC

Comment fonctionne la procédure d’inspection douanière ?

 

La surveillance douanière est généralement simple et linéaire. La procédure prévoit les activités suivantes :

 

  • remplir la carte de déclaration qui est délivrée au moment de l’enregistrement pour le vol à destination ou en provenance du Canada. Ce formulaire collecte des informations personnelles sur le but de votre voyage au Canada et ce que vous transportez dans vos bagages. La carte peut être utilisée pour un maximum de 4 personnes.
  • À votre arrivée au Canada, vous devrez suivre les panneaux de l’aéroport et vous rendre au premier point de contrôle d’inspection primaire (Primary Inspection).
  • lors de l’inspection primaire, un agent de l’immigration de l’ASFC (Agence des Services Frontaliers du Canada) vérifiera vos documents, votre carte d’atterrissage, vous posera des questions sur votre voyage au Canada, et les précédents, et sur ce que vous emportez avec vous dans le pays.

 

 

Les questions qu’ils pourraient vous poser sont par exemple :

 

  • Quel est le but de votre voyage ?
  • Combien de temps allez-vous rester ?
  • Où allez-vous rester ?
  • Que faites-vous dans la vie ?
  • Avez-vous quelque chose à déclarer ?

 

Ensuite, procédez à un deuxième point de contrôle de l’ASFC où vous présenterez votre carte de déclaration et payez les droits éventuels.

 

 

Un agent de l’ASFC va vous poser quelques questions sur ce que vous emmenez. S’ils ont d’autres questions, vous serez probablement envoyé dans une zone de contrôle secondaire pour vérifier vos bagages.

 

Une fois cette zone franchie, vous pourrez continuer vers la sortie de l’aéroport.

 

 

Et si on me refuse l’accès au Canada ?

 

Un agent de l’ASFC pourrait vous refuser l’accès, même si une AVE Canada valide a été délivré, s’il croit que vous ne respectez pas les critères d’entrée dans le pays.

 

Si une telle situation devait se produire, très peu probable dans la plupart des cas, le passager sera embarqué sur un voyage vers son pays d’origine ou à partir duquel il a acheté un billet aller-retour.

 

La compagnie aérienne utilisée par le passager pour arriver au Canada sera la même pour embarquer le passager.

top