Les vaccins autorisés au Canada

Vaccin

Les vaccins autorisés au Canada

Dès la première semaine de septembre, les voyages non essentiels au Canada reprennent grâce notamment à l’AVE. C’est-à-dire qu’il sera de nouveau possible d’entrer dans le pays pour ceux qui voyagent pour les affaires, pour des raisons touristiques ou pour rendre visite à des amis ou à de la famille, etc. Toutefois, les personnes qui effectuent ce type de voyage devront remplir certaines conditions pour que leur passage à la frontière canadienne soit possible.

Qui peut entrer au Canada ?

Les voyageurs qui justifient d’une vaccination complète et qui, bien entendu, remplissent les conditions d’admissibilité établies par le gouvernement canadien seront autorisés à entrer au Canada.

Parmi les principales conditions à remplir, il faudra présenter un document certifié qui confirme que le porteur a bien respecté toutes les directives de vaccination établies, en fonction du vaccin qu’il a reçu.

En ce sens, la question est donc la suivante :

Quels vaccins COVID sont acceptés pour voyager au Canada ?

Pfizer-BioNTech (Comirnaty, tozinameran, BNT162b2) : Avec une efficacité supérieure à 91,3 % contre l’infection 7 jours après l’administration de la seconde dose, c’est l’un des vaccins acceptés par le Canada pour autoriser l’entrée des visiteurs. Il s’agit du premier vaccin autorisé pour lutter contre l’infection par la Covid, que ce soit chez les personnes majeures ou à partir de 16 ans.

Deux doses de Pfizer-BioNTech doivent être administrées, de sorte que les personnes qui ont l’intention de se rendre au Canada dans les conditions susmentionnées doivent présenter une preuve confirmant qu’elles ont bien reçu la deuxième dose au moins 14 jours avant d’entrer dans le pays.

Moderna (ARNm-1273) : Les personnes qui ont été vaccinées avec Moderna (mRNA-1273) et qui prouvent cela par des documents officiels pourront entrer au Canada, même pour des raisons de voyage non essentielles. Dans ce cas, le vaccin est recommandé pour les personnes âgées de 18 ans ou plus, avec des niveaux de protection contre la Covid allant jusqu’à 10 semaines après la première dose. Toutefois, pour que les personnes vaccinées avec Moderna soient autorisées à entrer au Canada, elles doivent prouver aux autorités qu’elles ont reçu les deux doses du vaccin. Dans tous les cas, une efficacité élevée (94,1 %) est constatée deux semaines seulement après la deuxième dose.

AstraZeneca / COVISHIELD (ChAdOx1-S, Vaxzevria, AZD1222) : C’est un autre des vaccins acceptés par le Canada qui permet aux personnes intéressées à visiter le pays d’obtenir la qualification de voyageur entièrement vacciné. Il a été démontré que ce vaccin est efficace à 79 % pour prévenir les symptômes de la maladie, et à 100 % pour sa forme la plus grave. Une fois que le processus de vaccination achevé, soit deux doses, il est possible de voyager au Canada à condition d’y aller au moins 14 jours après avoir reçu la deuxième dose.

Janssen / Johnson & Johnson (Ad26.COV2.S) : Janssen de Johnson & Johnson est un autre vaccin accepté pour les voyages au Canada. Dans son cas, il a été démontré qu’il est efficace à 66 % en une seule dose pour prévenir le COVID-19 symptomatique et à 85 % pour la maladie dans son état grave. En ce sens, il faut noter que seules les personnes qui documentent leur vaccination avec Janssen (Johnson & Johnson) bénéficieront de l’exemption pour les voyageurs complètement immunisés après avoir reçu une seule dose.

Puis-je voyager au Canada en bénéficiant de l’exemption pour les voyageurs totalement vaccinés si j’ai contracté la Covid-19 ?

Il est important de noter que les personnes qui sont en convalescence après avoir contracté la Covid-19  et qui n’ont reçu qu’une seule dose de l’un des vaccins susmentionnés (à l’exception de Janssen / Johnson & Johnson) ne peuvent pas bénéficier de l’exemption pour les voyageurs pleinement vaccinés. Pour ce faire, ils doivent compléter le calendrier de vaccination, avec les doses requises.

L’exemption pour les voyageurs entièrement vaccinés s’applique-t-elle aux personnes qui ont reçu des vaccins autres que ceux acceptés par les autorités canadiennes ?

Il est également important de préciser que les personnes qui ont reçu un vaccin autre que ceux mentionnés ci-dessus ne peuvent pas bénéficier de l’exemption pour les voyageurs pleinement vaccinés. Toutefois, cette liste peut changer et, par conséquent, il est donc indispensable de se tenir au courant à ce sujet.

Quels autres aspects dois-je prendre en compte avant de me rendre au Canada ?

En plus de compléter le calendrier des vaccins acceptés pour voyager au Canada, les personnes intéressées à visiter le pays doivent suivre une série d’instructions pour que leur entrée soit autorisée.

D’abord, tous les visiteurs âgés de plus de 5 ans doivent présenter un test négatif à la Covid-19, et la présentation d’un test antigénique ne sera pas acceptée. Ce test doit être effectué dans les 72 heures précédant le voyage et doit être avalisé par un laboratoire reconnu par le gouvernement canadien.

Il est important de noter que les visiteurs au Canada doivent fournir une série de données à ArriveCan. Il s’agit d’une application par l’intermédiaire de laquelle les informations relatives au voyage sont transmises avant et après l’entrée au Canada. Parmi les données à renseigner dans l’application figurent celles correspondant au carnet de vaccination, à la date des doses fournies et aux reçus ou cartes de confirmation. Ces documents doivent être traduits en anglais ou en français si nécessaire.

Il est important de noter que si vous n’êtes pas éligible à l’exemption, une quarantaine d’au moins 14 jours sera nécessaire. Bien entendu, toutes les données sur les conditions d’isolation doivent être fournies via ArriveCan.

Il est important d’avoir à portée de main, pendant le voyage, des documents tels que le reçu d’ArriveCan, la preuve de vaccination, les résultats des tests effectués avant l’arrivée au Canada. Cela permettra d’accélérer l’évaluation par le fonctionnaire du gouvernement une fois que les visiteurs seront sur le territoire canadien.

Dans l’ensemble, les actualités concernant la reprise des voyages non essentiels au Canada sont très encourageantes. En suivant les règles susmentionnées, un retour à la « normalité » est envisagé avec la garantie de garder sous contrôle la propagation de la pandémie, permettant de générer une certaine stabilité et d’améliorer la situation actuelle.

 

top