Quelles sont les restrictions provinciales et territoriales ?

Alberta Canada

 

Le Canada relance progressivement le secteur touristique, tout en maintenant les restrictions provinciales et territoriales. Des conditions et des exigences sont imposées aux personnes souhaitant circuler à l’intérieur du pays. Il en est de même pour les étrangers désirant passer les frontières canadiennes. À ce sujet, les règles ont toutefois été assouplies. Les voyages non essentiels sont notamment autorisés depuis le 7 septembre 2021 avec notamment le visa AVE.

Alberta

Le gouvernement canadien encourage les citoyens à se faire vacciner avant de circuler dans le pays, particulièrement ceux qui prévoient de passer/séjourner en Alberta.

Voici les exigences fédérales imposées aux voyageurs provenant de l’étranger :

  • Respecter les exigences fédérales concernant les voyages : tous les passagers provenant de l’extérieur du Canada doivent effectuer un test Covid-19 et se conformer aux mesures sanitaires.
  • Obligation de vaccination : seules les personnes vaccinées sont autorisées à entrer en Alberta pour un séjour discrétionnaire. Cet assouplissement concerne les résidents permanents des États-Unis depuis le 9 août et le reste des voyageurs étrangers depuis le 7 septembre.

Colombie-Britannique

En Colombie-Britannique, les voyageurs à partir de 12 ans et 4 mois doivent se munir de leur preuve de vaccination.

Le justificatif est obligatoire pour se déplacer dans des moyens de transport contrôlés par le gouvernement fédéral, notamment :

  • Tous les avions des compagnies aériennes canadiennes ;
  • Les trains appartenant à Rocky Mountaineer et VIA Rail ;
  • Les navires de croisière (pour les trajets sur une durée minimale de 24 heures).
  • Les règles concernant les voyages à l’intérieur du pays sont plus souples pour les personnes ayant reçu leur deuxième dose.

L’Île-du-Prince-Édouard

Le médecin hygiéniste en chef encourage les voyageurs étrangers et les résidents à limiter les déplacements, pour minimiser la propagation du virus.

Si vous êtes obligé de vous déplacer alors il est important de se conformer aux mesures de santé mises en vigueur à l’Île-du-Prince-Édouard. Une période d’isolement est demandée aux voyageurs provenant de l’étranger.

Les personnes âgées d’au moins 8 ans doivent subir un test de dépistage au niveau des points d’entrée. Seuls les individus complètement vaccinés peuvent entrer à l’Île-du-Prince-Édouard.

Manitoba

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba impose des conditions différentes selon l’état vaccinal du voyageur :

  • Il a reçu les deux doses de vaccin : il est autorisé à passer/séjourner au Manitoba sans effectuer une quarantaine de 14 jours ;
  • Il n’est pas encore vacciné ou il n’a pas encore reçu la deuxième dose : il doit s’isoler pendant 14 jours en arrivant au Manitoba.

Des cas de voyageurs sont exemptés de l’obligation d’isolement. En contrepartie, ils sont tenus d’effectuer deux tests de dépistage. Le premier se déroule en arrivant dans la province, et le second après 10 jours.

Nouveau-Brunswick

Depuis le 22 septembre, les personnes à partir de 12 ans prévoyant d’aller au Nouveau-Brunswick doivent marquer le voyage en ligne quelques jours avant leur arrivée. Elles y renseignent soit une preuve de vaccination de la Covid-19 soit un justificatif d’exemption médical.

Cette mesure concerne non seulement les Néo-Brunswickois, mais également les étrangers arrivant dans la province.

Les personnes entièrement vaccinées ne sont pas obligées de s’isoler. Elles ont le droit d’obtenir un laissez-passer permettant d’entrer dans différents établissements. Une quarantaine est obligatoire pour les individus qui n’ont pas reçu la dose complète de vaccin.

Nouvelle-Écosse

Il est indispensable de remplir un formulaire en ligne de contrôle de santé avant de se rendre en Nouvelle-Ecosse. Cette règle s’applique aux voyageurs à partir de 12 ans provenant d’une autre province, y compris les personnes exemptées d’isolement.

Elle concerne aussi les passagers qui comptent rester ou passer dans la province. Prévoyez une quarantaine d’au moins 7 jours, si vous en faites partie.

Concernant l’isolement, il va dépendre de votre statut vaccinal. Il n’est pas obligatoire si vous avez reçu les deux doses.

Nunavut

Quiconque désire voyager au Nunavut doit demander une autorisation auprès de l’administrateur en chef de la santé publique de la province. Une preuve de vaccination ne remplace pas ce document.

Les voyageurs qui partent au Nunavut sont dispensés de l’obligation de quarantaine, à condition de disposer d’une preuve de vaccination approuvée par la loi fédérale. Elle comporte les informations personnelles de son titulaire et d’un code QR.

Les personnes complètement vaccinées sont les seules autorisées à prendre l’avion, à naviguer sur des bateaux de croisière et à se déplacer en train.

 

Ontario au Canada

 

Ontario

La province d’Ontario est plus souple concernant la quarantaine. Les visiteurs provenant d’une autre région ou d’un autre territoire ne sont pas obligés de s’isoler, sauf s’ils présentent des symptômes de la Covid-19.

Voici ce dont il est demandé aux voyageurs de faire en arrivant en Ontario :

  • Se conformer aux mesures sanitaires et aux règles provinciales ;
  • Respecter une distanciation d’au moins deux mètres avec les personnels soignants et les personnes qui n’habitent pas sous le même toit que soi ;
  • Porter un masque ;
  • Rester attentif quant à l’apparition de symptômes.

Québec

La preuve de vaccination valide au Québec est différente de celle utilisée en dehors de la province. Vous en avez besoin pour accéder pur circuler sur le sol québécois.

Les voyageurs complètement vaccinés et conformes aux exigences du gouvernement fédéral sont dispensés la quarantaine, du séjour à l’hôtel et du test de dépistage effectué le 8e jour.

Concernant les voyages internationaux, le gouvernement impose aux passagers :

  • Une présentation de l’attestation de vaccination ;
  • Un test de dépistage moléculaire ;
  • Une quarantaine de 14 jours.

Saskatchewan

La mise en quarantaine n’est pas obligatoire pour les individus provenant d’une autre province canadienne.

La situation est différente, pour le cas des voyages internationaux. La Saskatchewan autorise uniquement l’entrée des personnes ayant reçu les deux doses de vaccin contre la Covid-19.

Il est conseillé de mettre à jour son dossier médical, si le vaccin a été administré auprès d’une juridiction différente.

Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador est accessible à tous les voyageurs qui suivent ces étapes :

  • Remplir le formulaire de voyage en ligne ;
  • Se munir d’une pièce d’identité valide durant le voyage ;
  • Effectuer un dépistage (selon votre statut vaccinal) ;
  • S’isoler (selon votre statut vaccinal) ;
  • Se conformer aux règlementations et aux restrictions relatives à la santé publique.

Territoires du Nord-Ouest

Les résidents ou non des Territoires du Nord-Ouest qui bénéficient de l’exemption sont tenus de se conformer aux conditions d’auto-isolement :

  • Présenter un plan d’auto-isolement, même si les intéressés sont vaccinés ;
  • Faire un test de dépistage le 1er et le 8e après l’arrivée (voyageurs entièrement vaccinés), avant de circuler dans la province ;
  • Faire un test de dépistage le 8e jour et un auto-isolement (voyageurs partiellement vaccinés).

Il est conseillé de se rendre sur le site internet de la province pour rester à jour concernant les restrictions. De préférence, visitez-le 3 jours avant votre départ pour la province.

Yukon

Les personnes provenant d’une autre province canadienne ne sont pas obligées de s’isoler et/ou de présenter une preuve de vaccination en arrivant au Yukon. Les autorités compétentes recommandent les voyageurs partiellement vaccinés de se passer des services non essentiels pendant 10 jours, à titre de précaution.

Ceux qui proviennent de l’étranger doivent se conformer aux règles fédérales sur la quarantaine avant d’entrer au Yukon.

À Yukon, il est important d’honorer les six mesures de protection :

  • La distanciation ;
  • Le port du masque ;
  • L’hygiène des mains ;
  • Surveiller son état de santé (restez à la maison si vous êtes malade) ;
  • Éviter les rassemblements réunissant beaucoup de personnes ;
  • Les déplacements responsables ;
  • L’isolement.

 

 

top