drapeaux canada france - AVE Canada eTA

Réussir son expatriation au Québec

Le Canada et plus particulièrement le Québec figurent très fréquemment parmi les destinations les plus prisées par les Français pour s’expatrier.

Est-ce le climat, la qualité de vie, les conditions de travail, la proximité avec les Etats-Unis ?
Toujours est-il qu’en 2015, ils étaient près de 87 000 à être inscrits sur les registres consulaires au Canada et que 150 000 expatriés au total y seraient déjà implantés, dont 120 000 concentrés dans la province de Québec.

Mais comment faire pour s’expatrier au Québec ? Quelles sont les étapes essentielles pour y parvenir et quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Le choix du visa pour le Canada

Même si en tant que Français, vous n’avez pas besoin de visa de résident temporaire pour séjourner au Canada et au Québec sur une période de 6 mois, il est par contre obligatoire si la durée est supérieure. La demande s’effectue auprès des bureaux des visas canadiens en France.

Notez également que l’obtention de l’AVE (autorisation de voyage électronique) est obligatoire pour pouvoir se rendre au Canada par voie aérienne.

Pour ceux qui veulent travailler au Québec, une demande de visa temporaire peut être faite, la résidence étant attribué qu’aux travailleurs qualifiés, aux professionnels et au regroupent familial.

Trouver un job à Québec

C’est la meilleure façon de s’expatrier à Québec dans les meilleures conditions possibles.

Pour cela, n’hésitez pas à contacter directement les services des ressources humaines des entreprises convoitées qui verront d’un bon œil votre candidature spontanée.

Renseignez-vous auprès du site de l’ambassade française au Canada, ainsi que les sites du Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles ou encore dans les différents centres d’emploi.

Le Canada et le Québec sont très attachés à l’esprit d’intégration et de communauté, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à contacter l’association des centres de recherche d’emploi au Québec.

Connaître la législation du travail canadienne

Certains métiers sont très réglementés, il vous faudra peut-être faire reconnaître vos diplômes et compétences avant de partir travailler au Canada.

Les erreurs à ne pas commettre pour votre expatriation

• Il ne faut pas partir pour fuir : même si 1 Français sur 5 se dit prêt à partir pour le Canada et plus particulièrement le Québec, il est important de bien connaître les raisons qui vous motivent.

• Il ne faut pas négliger l’intérêt de votre famille : en sachant que 70% des Français partent en couple au Québec, il est très fréquent qu’un des deux conjoints soit plus porteur du projet que l’autre.

Il est important que les deux partenaires soient à l’unisson quant à cette décision.

• Il ne faut pas croire que vous arriverez en terrain conquis : s’expatrier requiert une énergie folle, vous allez devoir faire des efforts d’adaptation et d’intégration (langue, mœurs, législation, travail, etc.).

• Attention à ne pas sous-estimer le choc culturel et personnel : la mentalité et la façon de vivre diffèrent de ce qui se passe en France, c’est un bouleversement émotionnel.

DEMANDE D’AVE

top