Transit par le Canada y compris en provenance de l’Alaska

transiter par le Canada

Une autorisation est indispensable pour faire un transit par le Canada en direction d’un autre pays. Ce document peut être une Autorisation de Voyage Électronique (AVE) ou un visa de transit. Cela va dépendre de la nationalité du voyageur et d’autres conditions. De quoi avez-vous alors besoin pour faire une escale dans le pays de façon légale depuis l’Alaska ? Faites connaissance avec le dossier à préparer en fonction de votre cas et des procédures à envisager.

Le visa de transit pour faire une escale au Canada

Qu’est-ce qu’un visa de transit ?

Un visa de transit permet de transiter, de faire une escale ou de réaliser une correspondance dans un aéroport. Classé avec le passeport, le document est un visa de résident temporaire.

Un visa de transit vous autorise à rester dans un aéroport pendant 48 heures au maximum. Ce document est la preuve que vous remplissez les conditions requises pour faire une escale. Il vous autorise à effectuer entre une à deux entrées.

Tout comme le passeport, un visa de transit présente une date d’expiration. Les autorités canadiennes ne demandent aucuns frais lorsque vous vous en servez.

 

À qui s’adresse le visa de transit ?

Il est important de s’assurer que le visa de transit est le document dont vous avez besoin. Il est possible que cela soit d’une Autorisation de Voyage Electronique dont il vous faut. C’est par exemple le cas si vous êtes un citoyen français.

L’un des moyens de vérifier cela est de se rendre sur le site du gouvernement canadien. Une fois sur la plateforme, vous allez être soumis à un questionnaire pour définir le document vous correspondant.

Pour faire un résumé, voici les conditions requises pour être admissible à la demande de visa de transit :

  • Provenir d’un pays concerné par l’obligation de visa ;
  • Transiter par le Canada pendant un délai inférieur à 48 heures ;
  • Ne pas détenir de visa de visiteur en cours de validité ;
  • Prévoir une correspondance dans un aéroport canadien.

 

Comment demander un visa de transit ?

Il faut commencer par entamer les démarches pour demander un visa de résident temporaire Canada, pour obtenir un visa de transit.

Trois options vous s’offrir à vous, à savoir :

  • Le visa de résident temporaire pour une entrée unique ou VRT unique ;
  • Le visa de résident temporaire pour de multiples entrées ou VRT multiple ;
  • Le visa de transit Canada ou VT Canada.

Complétez les deux pages correspondants au document VRT avant de cocher le champ « Transit ».

Vous allez trouver une liste de documents à préparer. Deux options sont envisageables : les poster ou les ramener à main propre au bureau canadien de réception de visas. Aucuns frais ne vont vous être demandés.

 

Bon à savoir sur le visa de transit

Le délai de traitement d’un visa de transit dépend du pays dans lequel il a été demandé. Nous vous encourageons à vérifier le statut de votre document, une fois accordé. Rendez-vous sur le site internet du gouvernement canadien pour cela.

Il est possible que le site vous demande d’indiquer vos données biométriques.

Les démarches pour demander un visa de transit sont effectuées dans le pays où vous résidez. Vous avez besoin de connaitre la réponse de votre requête à cet endroit. Au Canada, il va être impossible d’obtenir ce document.

L’un des meilleurs moments pour entamer les démarches en vue d’obtenir le document est d’au moins 1 mois précédant le départ.

 

Transiter par le Canada sans visa : qui sont concernés ?

Des catégories de personnes peuvent transiter par le Canada, sans visa de transit et sans le document AVE. Cette forme d’exemption est désignée par « transit sans visa » et « Programme sur le Transit des Chinois ».

Le transit sans visa concerne les ressortissants de Taïwan, d’Indonésie, de la Thaïlande et des Philippines. Le programme de transit chinois, quant à lui, s’adresse aux citoyens chinois.

Ces derniers ont pour dernier point d’embarquement Guangzhou, Taipei, Beijing, Hong Kong, Shanghai ou Manille. Ils transitent au Canada pour se rendre dans une autre destination.

Ils doivent posséder un visa USA valide et voyager par avion. Ce programme a été mis en place pour développer le Canada sur le plan économique.

Que faire après avoir demandé le visa de transit ?

Les autorités canadiennes traitent votre dossier avant de vous annoncer par courriel si la demande est accordée ou non. Elles s’assurent que les renseignements soient complets.

Dans le cas contraire, elles vous retournent votre dossier.

Il est possible qu’elles vous demandent de procéder aux opérations suivantes pour valider le dossier :

  • Effectuer un contrôle médical ;
  • Entamer une procédure pour demander un certificat de police ;
  • Faire un entretien.

Vous recevez un courriel annonçant comment il faut procéder, où aller et que préparer.

 

L’Autorisation de Voyage Electronique pour transiter au Canada

La relation entre le document AVE et le transit

Le document AVE est indispensable pour les passagers dispensés du visa de transit se rendant dans une destination et qui passent par un aéroport canadien. Ces personnes sont originaires des pays concernés par l’exemption de visa canadien.

Le document AVE s’adresse aux passagers voyageant par voie aérienne. Il est inutile pour ceux qui traversent le Canada en voiture, en bateau ou par train. Munissez-vous simplement des dossiers de voyage nécessaires si vous utilisez ces trois moyens de transport.

Consultez le site du gouvernement canadien pour découvrir les nationalités éligibles pour demander l’autorisation AVE.

 

Comment demander l’autorisation AVE pour transiter au Canada ?

Les démarches pour demander l’autorisation AVE afin d’effectuer un transit sont les mêmes que celles pour passer un séjour touristique. Le processus consiste à remplir un formulaire disponible sur le site officiel des autorités du Canada.

C’est un formulaire disponible en plusieurs langues, en l’occurrence le Français. Vous allez être invité à indiquer des renseignements, à fournir des informations de votre passeport et à régler les frais de traitement de dossier.

Assurez-vous que la date de validité de votre passeport couvre celle du transit. Un questionnaire va vous être soumis. Il ne reste plus qu’à envoyer le dossier et patienter le temps de traitement du dossier.

Une fois la demande AVE accordée, elle va être valide pour 5 ans. Cette information va être électroniquement rattachée au passeport.

 

Quand faire sa demande AVE ?

La réponse à une demande AVE est rapide, la plupart du temps. Elle vous est envoyée en quelques minutes après la soumission du dossier. Dans le pire des cas, vous l’obtenez dans un délai maximal de 72 heures.

Il peut sembler intéressant d’envoyer son formulaire 3 jours avant le départ. Le problème, vous ne pouvez pas assurer que votre dossier soit approuvé. Il est possible que vous receviez un courriel annonçant que votre demande a été refusée.

Vous devez alors refaire les démarches 10 jours après la première soumission. Cet incident peut avoir un impact sur votre programme. Pour éviter ce contretemps, remplissez le formulaire le plus tôt possible.

 

Exception à la demande AVE

Les passagers transitant par le Canada en provenance ou à destination des USA peuvent se passer du formulaire AVE si leur avion se ravitaille en carburant sur le sol canadien. Attention, ils ne sont pas autorisés à quitter l’avion durant ce délai.

 

top